• bcochin993

Connaissez vous les engrais verts ?

Dernière mise à jour : 17 nov.

L'agriculture biologique n'a - par définition - recours à aucun engrais de synthèse pour fertiliser les sols. Or en maraîchage les besoins des végétaux que nous cultivons sont importants pour obtenir de beaux légumes ! C'est pourquoi l'agriculture biologique a recours à des pratiques agronomiques spécifiques qui boostent la vie du sol pour favoriser la production naturelle d'éléments fertilisants ! Voici deux pratiques agronomiques majeures chez nous qui concourent à entretenir des sols vivants et productifs !


- L'apport de matière organique par les fumiers compostés : l'épandage des fumiers compostés va enrichir nos sols en matière organique et libérer des éléments fertilisants disponibles pour les plantes ! Le taux de matière organique dans les sols est un élément clé qui agit notamment sur la rétention en eaux des sols (intéressant compte tenu du contexte climatique) et sur la production d'humus qui libère de l'azote lorsqu'il est dégradé par la faune présente dans le sol (bactéries et vers de terre)

épandage de compost


-La mise en place d'engrais verts entre les cultures. Nous semons les engrais verts à la fin d'une culture et avant la mise en place de la prochaine culture. Durant ce laps de temps la culture d'engrais verts va se développer. Trois actions bénéfiques vont apparaitre :

- couverture du sol : la plante par son enracinement va limiter l'érosion des sols

- fixation de l'azote présent dans le sol : la plante va absorber l'azote présent dans le sol et le contenir dans sa biomasse, il n'est alors pas léssivé dans les nappes phréatiques

- absorption de l'azote atmosphérique par les légumineuses et stockage dans les racines : il est en effet très intéressant d'intégrer une plante légumineuse dans la culture car ce sont les seuls plantes capables de fixer l'azote atmosphérique !

- décompaction des sols par le système racinaire


Engrais verts : mélange avoine/pois/féverolles
Engrais verts en interculture semé sous serre

Ces engrais verts sont détruits et "mulchés" dans les sols avant les cultures qui suivent. Cette biomasse devient alors une matière organique fraîche facilement attaquable par la faune du sol, et la dégradation de cette matière organique va libérer les éléments fertilisants nécessaires ! La vidéo suivante résume les bienfaits de cette culture ! Merci à l'Orangerie Production pour la création de cette vidéo :) (https://www.orangerie-production.com/)




Vous savez le principal sur ces pratiques agronomiques très utilisées en agriculture biologique. Elles sont très vertueuses : pour booster la vie du sol, empecher l'érosion des sols ansi que le lessivage des nitrates et fertiliser naturellement ! Aux rangs d'oignons, cette pratique est incontournable et de plus en plus pratiquée, au point qu'il me semble impossible de faire autrement aujourd'hui !

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout